À propos

Lutetia est un récit collectif, écrit à plusieurs mains sur le principe du « cadavre exquis ». Située à la croisée des univers de Harry Potter et Nephilim, son histoire touche de près à la nature de la magie, dans toute sa dualité.


Cette histoire n’est pas comme les autres.

gargouille.jpgElle a été écrite non pas par un auteur unique, mais par les joueurs de Lutetia, une plateforme d’écriture collaborative. A quatre, six, parfois huit mains, les scènes ont été rédigées sous le format du « cadavre exquis », chacun écrivant un paragraphe complété par le joueur suivant sous l’angle de « son » personnage.
Si une trame générale guide les grandes orientations de l’histoire, elle se trouve parfois réorientée ou bouleversée en fonction des interventions individuelles. C’est une histoire vivante, imprévisible, mais dont les éléments se sont toujours imbriqués de façon naturelle de par une vision collective de son univers, très cohérente dans les esprits des auteurs.

2017-01-19-PHOTO-00000105De cette modalité d’écriture particulière, résultent quelques singularités à la lecture des premiers tomes. Chaque personnage y reprend à son tour les interventions du précédent, commentant souvent les événements de façon séquentielle avant de rebondir sur des actions nouvelles. Entre les scènes, certains éléments sont ponctuellement répétés, de façon à replacer le joueur suivant en situation. A partir du quatrième tome, un travail d’homogénéisation a été effectué pour fluidifier la lecture. Les trois premiers tomes seront très certainement revus dans le même sens. Pour en savoir plus, consultez la FAQ.

marche-fleurs-oiseaux-nbL’histoire se déroule dans l’univers de Harry Potter, même si d’infimes modifications permettraient de la faire vivre par elle-même. Nous avons souhaité aller sur le terrain de la nature même de la magie et de son versant obscur, en utilisant pour cela des éléments de l’excellent jeu de rôle Nephilim. Plus encore qu’à J.K. Rowling, c’est aux créateurs de ce jeu que Lutetia doit la profondeur de son univers. A eux, et à l’imaginaire des différents auteurs.

Le choix s’est porté sur l’idée d’explorer Lutèce, le Paris sorcier, sur un ton plus adulte et selon une trame plus structurée que ce que nous écrivions auparavant. Nous provenions tous d’une précédente plateforme d’écriture collaborative : Pandimon. Lancé en 2001 et premier « jeu d’écriture francophone sur forum » dans l’univers sorcier, Pandimon avait rassemblé près de 150 joueurs. Lutetia lui a fait suite dans la confidentialité, à partir de 2008, et son écriture se poursuit aujourd’hui.
L’histoire présentée dans les pages des différents Cycles de Lutetia a été écrite sur plus de dix ans. Elle tisse des liens étroits avec le contexte de Pandimon et lui doit un titre global qui deviendra bien plus que la devise d’une école de magie :

Lucem adferre ad imas umbras.